Nouveauté radio: «Boots Stomping» de Paul Cargnello

Paul Cargnello profite du retour des temps chauds pour nous offrir un nouvel extrait tout désigné pour nous entraîner dans la folie estivale! 

Tirée de son plus récent album The Hardest Part Is You May Never Know, la chanson Boots Stomping (sur laquelle on a d’ailleurs fait une image pour un de nos #LundiMusique) est inspirée d’un road trip sur le Highway 61, «The Blues Highway», cette importante route à la croisée des chemins musicaux mythiques des États-Unis, traversant le pays du nord au sud (du Wyoming, Minnesota à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), en passant par Memphis au Tennessee et St. Louis, Missouri). 

Boots Stomping, c’est la chaleur et l’énergie du sud des États-Unis, c’est un blues endiablé et un rock qui vous envoutera certainement. Préparez vous à voyager vers un univers où la musique blues, rock et punk prend tout son sens!

Visionnez le vidéoclip officiel de la pièce ici:

Vous pouvez également télécharger le communiqué de presse de la pièce ici, en français et en anglais.

Retour lecture : «Voler comme un artiste» (Austin Kleon)

Retour sur un livre tout aussi inspirant que court à lire et dans lequel la créativité est mise de l’avant.

 

Récemment, j’ai mis la main sur le petit, presque innocent, livre Voler comme un artiste (version originale : Steal like an artist) de l’auteur américain Austin Kleon. À première vue, du haut de ses à peine 150 pages, mon préjugé a été de croire que j’avais entre les mains un livre qui avait beaucoup plus un beau look qu’autre chose à offrir et que la personne qui me l’avait conseillé me l’avait certainement trop « vendu »… MAIS QUELLE ERREUR!

Voler comme un artiste, c’est un guide qui prône l’inspiration comme base de la créativité et ce, peu importe quelle en est la source! C’est une œuvre efficace, qui se lit rapidement et qui nous laisse définitivement sur notre faim.

Tout d’abord, très tôt dans notre lecture, l’auteur déconstruit l’idée préconçue qui veut que s’inspirer de quelque chose tend à être considéré comme copier. Selon lui, c’est d’entraînement dont il s’agit et non de plagiat! Parce qu’après tout, l’imitation est à la base même de l’apprentissage. On marche par imitation, on utilise des ustensiles par imitation, brossage de dents, laçage de chaussures, à la base de tout ça, on retrouve un enfant qui imite son parent.

On y lit également l’importance de s’entourer de gens allumés, créatifs, ouverts sur le monde et curieux, parce que seul, le cerveau a tendance à ne pas chercher à se dépasser. Un peu comme un athlète qui n’a plus de compétition. Ainsi, pour que l’inspiration soit au centre de tout, Kleon expose tout l’intérêt de vivre en société et de se pairer à des individus qui nous challengeront.

De fil en aiguille, Kleon nous mène également à réaliser que la curiosité est la clé pour « se trouver », autant en tant qu’artiste que comme citoyen.

«Googlez tout. Absolument tout. Googlez vos rêves. Googlez vos problèmes. Ne posez aucune question avant de l’avoir googlée. Si vous ne trouvez pas la réponse, vous trouverez une meilleure question.»

De cette curiosité découle ensuite le partage de l’information et des idées, tout aussi important selon Kelon, puisque cela favorisera à son tour l’inspiration d’autrui. En plus, à l’ère de la technologie mobile et maintenant que toute la planète est connectée en quelques clics, ce partage prend des dimensions grandioses! Quelles innombrables possibilités de foisonnement d’idées et qu’est-ce que c’est inspirant de réaliser que le monde de la création n’a ainsi plus aucune limite, que « nous ne sommes plus prisonniers de la géographie » comme le dit si bien l’auteur!

Finalement, dans Voler comme un artiste, Kleon nous pousse aussi à copier. Mais à bien copier par contre! « Copiez votre idole et son style pour parvenir à lire un peu dans ses pensées. Intériorisez sa façon de voir la vie. Si vous vous contentez de pasticher les aspects extérieurs d’une œuvre sans savoir ce qui a motivé son créateur, votre travail ne sera rien de plus qu’une contrefaçon de bas de gamme. »

Voler comme un artiste, c’est un véritable recueil de phrases et d’idées toutes plus inspirantes les unes que les autres. C’est pas mêlant, il ne serait pas surprenant de retrouver presque l’entièreté des lignes de ce bouquin dans un tableau Pinterest de motivation sur fonds clichés de paysages ou d’images statiques. Sincèrement, C’EST.DU.GÉNI!

Ainsi, puisque Kleon nous encourage à s’inspirer des uns et des autres, je vous partage donc à mon tour, quelques-uns de mes passages favoris de ce petit, mais tellement GRAND, livre :

  • « Lisez tout le temps. […] Le plus important n’est pas le livre de départ, mais les autres livres auxquels il vous conduit. »
  • « Copier un seul auteur est du plagiat, en copier plusieurs est de la recherche » (Wilson Milzner, écrivain)
  • « Le cerveau s’endort s’il reste dans son milieu habituel. Il faut le secouer. »
  • « Si la plus douée des personnes présentes c’est vous, allez ailleurs. »
  • « En cette ère de surdose et d’avalanche d’informations, ceux qui réussissent sont ceux qui savent quoi mettre de côté pour mieux se concentrer sur ce qui compte vraiment. Rien n’est plus paralysant qu’avoir devant soi des possibilités infinies. [Ainsi, ] pour surmonter l’angoisse de la page blanche ou tout autre blocage créatif, il suffit de s’imposer des contraintes. »

Nouveauté radio: «Tourner» de Marie-Mai

Est-ce que c’est moi 

Est-ce que c’est toi

Qui marche à l’envers la tête en bas

Ça vous dit quelque chose? Il s’agit de quelques vers du nouvel extrait radio de Marie-Mai présenté en début de semaine, la chanson Tourner.

Vous l’aviez peut-être découverte en grande primeur lors de ses deux derniers spectacles de la tournée Miroir en mai 2014 au Centre Bell, avant même la sortie même de l’album M ou encore, le jour du lancement de l’opus grâce au vidéoclip réalisé pour la pièce. Peu importe, Tourner promet de devenir LE vers d’oreille de l’été 2015! À écouter sans modération, ça l’air que c’est bon pour votre tan! ;)

Bonne écoute!

 

On vous invite également à télécharger le communiqué de presse de la pièce en cliquant ici.

Nouveauté radio: «Au pays des vieux chars» de Dany Placard

Dany Placard nous proposait en début de semaine un tout nouvel extrait radio, la chanson Au pays des veux chars tiré de son plus récent album Santa Maria. Sur des airs pop-rock aux accents country du sud, Placard nous chante ainsi le blues post vacances, phénomène qui risque fort de tous nous affliger durant les prochains mois!

 

J’ai rêvé que le compteur du char était en miles

Que l’eau était frette

pis que je remplissais des chaudières de sable

On marchait en se tenant par la main

On était beaux, on était ben

Mais en me réveillant 

J’ai eu le goût qu’on sacre notre camp

À découvrir juste ici:

Mon vice caché du web

Pinterest.

Pin your interests.

Trois petits mots qui ont façonné un concept tellement brillant que quand je me mets à y penser, je suis fâchée contre moi de ne pas avoir eu l’idée avant messieurs Paul Sciarra, Evan Sharp et Ben Silbermann, les trois Américains derrière cette plateforme sociale de partage d’images qui a officiellement été mise en ligne en 2010.

Qu’on tripe voyage, mode, danse, mariage, décoration, nourriture, sport, voitures, animaux, name it comme ils disent, Pinterest est LE « lieu » par excellence pour trouver facilement des clichés relatifs à TOUS nos champs d’intérêts. Dis comme ça, les non utilisateurs de Pinterest s’imaginent peut-être une sorte de Google Image où l’on peut mettre des hashtags. Dans les faits, ce n’est pas totalement faux, MAIS c’est également (et surtout!) une mine d’or d’informations! En effet, on y retrouve des images certes, mais la particularité de la plateforme est que chacun de cesdits clichés de vêtement, repas, paysage, etc. mène en un seul clic, au site d’achat, à la recette des plats, à un grossiste de voyage, etc. Ainsi, il est possible de « ranger » dans divers tableaux, toute sorte d’idées, d’inspirations, de projets, etc. pour y revenir éventuellement.

Pour ma part, je suis une fervente adepte de Pinterest pour tout ce qui concerne les projets DIY (Do It Yourself) et la nourriture. Quand je me connecte à Pinterest, je deviens littéralement comme une jeune enfant à Noël! Je peux y passer des heures et des heures à piner et re piner plein de beaux vêtements, des projets de décorations, des idées de centre de table festifs… Et OH MON DIEU quel sauveur au niveau des repas! Sans blague, depuis l’ouverture de mon compte il y a un peu plus de deux ans maintenant, c’est devenu mon « livre de recettes » par excellence. J’y trouve plein d’idées originales et de trucs auxquels je n’aurais pas nécessairement pensé, mais qui donnent (presque) toujours un résultat qui fait le malin plaisir des gens autour de la table et me vaut des ohhh et de ummm qui valent de l’or! Vous recevez des amis végétaliens? Aucun problème! Une recherche toute simple vous mènera au paradis du tofu et des légumes. Vous êtes étudiants et avez un petit budget? TELLLLLLEMENT de possibilités s’offrent à vous en quelques clics…

Cela dit, comment un site comme Pinterest peut s’insérer dans une stratégie marketing et s’avérer générateur de revenus me direz-vous?

Bien souvent, c’est tout d’abord en terme de visibilité que Pinterest sera payant pour une entreprise. En plus de pouvoir se faire voir par des clients potentiels (dans un objectif entrepreneurial B2B), on peut également rejoindre, via ce médium, des gens de partout dans le monde (B2C), tous âges et sexes confondus et qui ont déjà un intérêt connu et direct (puisque ce sont eux qui ont fait la recherche) pour une valeur qu’on représente en tant qu’entreprise, un produit ou service qu’on offre, etc.

Pinterest permet également aux organisations de devenir plus qu’une idée générale, mais bien un « citoyen corporatif ». En plus de devenir plus accessible pour le grand public, cela permet aussi de développer cette relation organisation-client si importante en marketing.

Un compte Pinterest permet également de faire passer des messages de manière beaucoup plus subtile que si on l’avait exprimé clairement (dit ou écrit). En effet, on pourrait dire qu’on est une entreprise de pâtes et papiers axée sur la protection de l’environnement, mais créer et alimenter régulièrement un tableau entier regorgeant d’idées originales et faciles à réaliser de projets artistiques à base de rouleaux d’essuie-tout, par exemple, le démontrerait parfaitement et ce, d’une manière non dite. On prouverait ainsi que même les rebus de nos produits ont une portée intéressante et que non seulement on offre une seconde vie à ceux-ci, mais qu’ils peuvent même devenir des éléments décoratifs qui égaieront directement la vie quotidienne des consommateurs.

Sinon, bien entendu, pour une entreprise qui œuvre dans le domaine des arts ou en mode par exemple, Pinterest permet aussi de faciliter grandement le processus d’achat des clients tout en capitalisant beaucoup sur les achats impulsifs. « Oh, mais quelle jolie tenue! », en deux clics, BOUM! l’achat est réglé et le produit acheté se retrouvera dans notre boîte aux lettres quelques jours plus tard. C’est-tu pas merveilleux rien qu’un peu!?

De votre côté, avez-vous un compte Pinterest? Quelle utilisation en faites-vous?

Pinterest en vrac:

- En 2014, on évaluait la valeur du réseau social à 5 milliards de dollars. Le 16 mars 2015, suite à une levée de fonds de 367 millions de dollars (dont l’objectif était de développer le site à l’international), la plateforme sociale atteint maintenant une valorisation de 11 milliards de dollars! Ça fait qu’on s’entend-tu pour dire que leur idée de photos, c’était DÉFINITIVEMENT un flash qu’on aurait aimé avoir!?

- Aux dernières nouvelles (2013), c’est plus de 70 millions d’utilisateurs qui avaient un compte sur le pinterest.com!

- Plus de 85% de ces utilisateurs sont des femmes. Selon mes calculs mathématiques savants, ça fait plus de 59 millions 500 000 utérus ça!

- C’est seulement 4,8% des gens qui visitent la plateforme sur leurs heures de travail (gageons que c’est pour des idées de souper!). En tant qu’entreprises, on s’assure donc ainsi de rentrer, et ce presque assurément, directement dans la maison même des utilisateurs, avec leurs besoins quotidiens, leurs envies de re décoration, leur manque d’inspiration pour les repas, etc. (À noter: Sachant cela, il faut alors prévoir les heure d’activité de pinnage en conséquence!)

- En moyenne, les gens passent une quinzaine de minutes sur Pinterest à chaque visite. Ça vous semble un temps normal…rien à signaler? Considérez maintenant le tout avec la donnée suivante : la moyenne d’attention des gens, lors de la consultation d’une page internet est de 15 secondes… Props Pinterest!

- Finalement, ce n’est que tout récemment que le site s’est ouvert à la publicité, permettant maintenant aux marques de publier des pins commandités afin de mettre de l’avant leurs contenus.

 

Sources :

http://expandedramblings.com/index.php/pinterest-stats/

 http://www.strategies.fr/actualites/medias/1008870W/pinterest-double-sa-valorisation.html

 

Nouveauté radio : «Fille de western et chasseur de primes» de Laurence Hélie

La blonde country girl Laurence Hélie nous présente aujourd’hui un quatrième extrait radio tiré de son album À présent la passé. Après Pas de promesses, Plus peur et Mon coeur exagère, elle nous revient maintenant avec la joviale Fille de western et chasseur de primes.

en cavale, fugitifs

dans un voyage évasif

sans point de chute,

sans «shooter» le shérif

vivre une vie tirée d’un vieux film

fille de western et chasseur de primes

Avec une mélodie comme ça, on a JUSTE envie de faire un road trip jusqu’à Nashville! Découvrez le par vous même en y jetant une oreille ici:

Comment on N’A PAS écouté le 3e match de la série contre Tempa

Organisée par le magazine Inspiro en collaboration avec Local9, la seconde édition des soirées Osez vous inspirer s’est tenue le 6 mai dernier à l’espace collaboratif La Gare et était cette fois-ci brodée sous le thème de la créativité.

Ainsi, c’est devant une salle intime, mais bondée (eh oui, même malgré le 3e match des Canadiens!) qu’on a littéralement bu les paroles de certains acteurs majeurs de la scène créative montréalaise: Philippe Meunier, cofondateur de l’agence de publicité Sid Lee, Richard St-Pierre, président de l’évènement C2-Mtl ainsi que Justin Kingsley, celui à qui l’on doit le développement de l’identité de marque de personnalités comme Georges St-Pierre, Sugar Sammy et le sommelier François Chartier, en plus d’être le chef de création des Canadiens de Montréal. 

Voici, en rafale, quelques citations marquantes dites par ces conférenciers durant la soirée:

«N’oubliez jamais votre point d’arrivée, mais laissez la création prendre sa place! Laissez place aux « challenges » parce qu’être créatif c’est oser aller du point A au point C en évitant la ligne droite A-B ».»  – Richard St-Pierre 

«Ne visez plus la lune, visez Mars» – Richard St-Pierre 

 «La créativité est le génie d’une équipe!» -Richard St-Pierre

«Think outside the box…BULLSHIT! Think INSIDE the box. La créativité est un travail de recherche et a un canevas.» – Justin Kingsley

«Il n’y a pas de mauvaise réponse quand c’est une oeuvre d’art» – Justin Kingsley

Sincèrement, quel privilège de pouvoir rencontrer des gens d’influence aussi inspirants! Pour ma part, ça m’a gonflée à bloc et encore plus donné le goût de mettre ma créativité à profit. Gardez donc l’oeil ouvert sur nos projets à venir! ;)

Curieux? Vous pouvez voir les photos de la soirée ici.

Sinon, serez-vous des nôtres pour la 3e édition?

Penser 9. Ce n’est pas qu’un slogan,
c’est la culture de l’entreprise.

Contactez-nous!