novembre 26, 2018 Joelle Proulx

Anique Granger lance un podcast qui révèlera les pièces de son 4e album!

ANIQUE GRANGER LANCE « LE RUBAN DE LA CASSETTE »
UNE BALADO OÙ ELLE EXPOSE SON PROCESSUS CRÉATIF POUR RÉVÉLER UNE À UNE LES PIÈCES DE SON 4e ALBUM

Originaire de la Saskatchewan, Anique Granger défend la francophonie de l’Ouest avec brio depuis plus de 15 ans. L’auteure-compositrice-interprète travaille actuellement sur son 4e album et s’y prend d’une manière originale pour présenter son projet avec la création du podcast « Le ruban de la cassette », où elle nous parle de son processus de création unique à micro ouvert. L’émission se veut un mini-documentaire radio qui présente les 10 pièces de l’album qui ont chacune été créée à partir d’une rencontre avec un individu différent, de conversations et d’histoires qu’on lui a racontées. 

Le processus
Par ses rencontres avec des gens de toutes les sphères de la société, de différentes générations et de différentes cultures, Anique s’inspire d’un moment déterminant de leur vie, un rêve, une anecdote qu’ils veulent bien lui raconter. Dans ces entrevues, Anique explore une partie de ce qui a construit cette personne, ce qui l’a formée et déformée, ce qui l’a nourrie, émerveillée et blessée de manière à s’approprier les thèmes, les émotions et les transposer en chansons. Une fois la chanson bien amorcée, toujours à micro ouvert, Anique fait une session d’écoute et de consultation avec un autre auteur-compositeur, en guise de premier public, pour échanger sur son processus de création et lui donner une certaine perspective. Les deux artistes discutent de la rencontre avec l’interviewé(e), du processus de création, de celui qu’il ou qu’elle aurait peut-être eu pour avoir l’opinion d’un pair sur sa chanson. Elle construit ensuite ses podcasts elle-même, à sa façon, au gré de ses émotions, de ses humeurs personnelles, pour raconter un morceau d’histoire qu’on lui a offert, avec le plus d’impact émotif possible. 

My name is Brian Wilson

Dans le premier épisode, Anique s’entretient avec son frère David dans un bar de Saskatoon. Il lui raconte une histoire qu’il a vécue où il a aperçu un homme se jeter en bas d’un immeuble. Il est allé à son secours, et l’homme en question lui a simplement dit que son nom était Brian Wilson, comme le célèbre membre des Beach Boys.  Secoué par ce qui venait de se produire, il s’est ensuite rendu dans un bar du coin, a mis 0.25$ dans le jukebox dans le but d’écouter une chanson country de Hank Williams qui irait avec son état d’âme, mais c’est un morceau des Beach Boys qui s’est fait entendre. Anique a ensuite composé une chanson à partir de cette histoire et a rencontré l’auteure-compositrice Geneviève Toupin pour en discuter et peaufiner la pièce.

Écoutez « My name is Brian Wilson » ici

Une nouvelle émission sera disponible toutes les 6 semaines et l’album complet sera disponible au printemps 2019.

Pour ne rien manquer, visitez le Aniquegranger.com